Voici pourquoi poster les photos de vos enfants sur Facebook peut être dangereux

_

De nos jours, les jeunes parents ont tendance à partager des images de leurs enfants avec leurs amis sur les réseaux sociaux.

Cette obsession narcissique des parents de vouloir partager le quotidien de leurs enfants n’est pourtant pas sans danger. Voici ce qu’elle pourrait entrainer :

 – Ces photos peuvent être utilisées à des fins publicitaires :

Le réseau social peut légalement utiliser les photos à des fins publicitaires et peut donc être rémunéré par une entreprise pour afficher votre nom ou vos photos sans avoir à vous verser aucun dédommagement.

De plus, les clichés que vous postez peuvent être une mine d’informations pour les envois de publicités ciblées : lieu d’habitation, choix vestimentaires, lieu des vacances, etc…

– Votre enfant peut porter plainte au nom du droit à l’image :

Quand on est adolescent, on est assez pudique et dans le contrôle de l’image. Se prendre en photo douze fois par jour est un choix qui lui est propre. Mais lorsque ses parents l’exposent, ils lui donnent une existence médiatique qu’il n’a pas forcément envie de gérer. » Déclare Justine Atlan, directrice de l’association e-Enfance.

« Il est trop tôt pour le dire, car la génération exposée à son insu n’est pas encore en âge d’intenter un procès, mais on pourrait bientôt être confrontés à une explosion de plaintes d’enfants contre leurs parents pour ce motif ». Estime Eric Delcroix, spécialiste des réseaux sociaux et de l’identité numérique.

En France, l’article 226-1 du code pénal prévoit que toute personne ayant diffusé ou publié des images d’un tiers sans son consentement encourt une peine d’un an de prison ou une amende de 45 000 euros. Cet usage forcément narcissique des réseaux sociaux doit aussi inciter les parents à s’interroger sur leurs méthodes éducatives.