Avez-vous le ventre ballonné? Les signes que vous ne devez pas ignorer

La plupart du temps, les ballonnements viennent de dysfonctionnements légers dans l'estomac tels que l'intolérance au lactose ou lorsque l’on a trop mangé. Mais ce n’est pas toujours le cas, un ventre ballonné peut parfois être le signe d’un problème plus dangereux, comme un cancer. Comment pouvons-nous alors différencier les ballonnements légers aux ballonnements inquiétants?

Les causes les plus graves du ballonnement:

Le cancer du côlon : Si le cancer est à ses débuts, il provoque des ballonnements persistants, des saignements et la situation est susceptible d'empirer. Si le cancer est au milieu ou à la fin de son développement, les ballonnements ne peuvent être un symptôme initial. Ce type de cancer peut être évité en changeant les habitudes de vie et en commençant par une alimentation naturelle à base de plantes.

Le cancer du pancréas : Malheureusement, ce cancer est connu comme étant l'un des plus agressifs et avec le taux de mortalité le plus élevé. Les symptômes typiques sont des ballonnements avec ictère, manque d'appétit, perte de poids et une douleur abdominale intense. Le diabète accompagné de douleurs au dos et des douleurs abdominales est un autre symptôme.

Cancer de l'estomac : il n'a pas de symptômes au début, mais on a peut-être pu démontrer que les ballonnements, l’indigestion et le sentiment de plénitude dans l'abdomen supérieur sont des symptômes. La bactérie Helicobacter pylori est un autre facteur de risque et en même temps la raison principale du cancer de l'estomac.

Les maladies du foie ne sont pas dangereuses et la plupart du temps elles sont bénignes, mais elles peuvent pousser les cellules cancéreuses à se propager vers d’autres organes. C’est parce que tout le sang est filtré par le foie et, lorsque les cellules cancéreuses sont dans la circulation sanguine, ils passent à travers le foie. Les facteurs de risque sont des ballonnements accompagnés d’ascite et d’ictère. Le cancer du foie peut se développer chez les personnes qui ont des antécédents d'hépatite ou l’alcoolisme.

La diverticulite est causée par une combinaison de plusieurs conditions telles que des ballonnements, de la fièvre et des douleurs abdominales. Le tout accompagné de diarrhée ou de constipation. Une alimentation riche en fibres devra être suivie.

La maladie de Crohn – c’est une maladie auto-immune affectant le tractus gastro-intestinal,  l'intestin grêle et le côlon. Le principal symptôme est le ballonnement et il peut causer des obstructions du côlon, qui peuvent être accompagnés de perte de poids, de nausées, des vomissements après avoir mangé et du sang dans les selles. D'autres symptômes sont des douleurs articulaires, inflammation des yeux, aphtes et lésions cutanées.